Aller au contenu principal

Collaboration Web et Mascara - Les Violons du Roy: du classique à deux pas de chez soi


Collaboration Web et Mascara - Les Violons du Roy: du classique à deux pas de chez soi

Par Alexandra Loiselle-Goulet

Dimanche, le 20 octobre, je suis allée voir un concert de musique classique. Oui, c’est un concert et non un spectacle. Avoue que ça sonne chic, hein?

J’apprécie ce type de musique. Suis-je une grande connaisseuse? Non. Je connais mes bases. Enfants, j’écoutais beaucoup à l’école, MozartBeethovenStravinskyBachVivaldi,bref les plus populaires. Je m’en allais donc chez Valspec avec une certaine appréhension mais un bonheur de retrouver des souvenirs. 

Le concert présenté s’appelait Les violons du Roy. Tu auras compris assez vite que ce fût un ensemble à cordes. Les instrumentistes nous ont joué des œuvres de la Scandinavie. De la Valse de Sibelius à la suite Holberg de Grieg en passant par La petite suite pour orchestre à corde de Nielsen, le programme était complet. 

Ce qui était particulier et qui m’intriguait tout spécialement, c’est que la chef d’orchestre invitée a grandi à Salaberry-de-Valleyfield. Mélanie Léonard est directrice musicale de l’Orchestre symphonique de Sudbury. Elle a été chef en résidence de 2009-2012 puis chef associée de 2012-2013 du Philarmonic Orchestra. 

En 2019-2020, elle effectuera ses premiers pas comme chef invitée avec l’Orchestre Symphonique de Montréal. Ce n’est pas rien! 

Comment devient-on chef d’orchestre? 

Mélanie Léonard a un doctorat en direction d’orchestre de l’Université de Montréal. En 2012, elle a obtenu le prix Jean-Marie Baudet pour la direction d’orchestre. Il lui a été attribué par le Conseil des arts du Canada. 

Ce qui était franchement émouvant, c’est de voir la fierté de la chef d’orchestre.

Ses yeux étaient si brillants!

Elle était sur scène, chez elle, devant les siens! Rien au monde ne peut battre ce sentiment si puissant. Elle nous a même dit les yeux à demi dans l’eau : 

J’ai grandi ici, je suis venu au collège de Valleyfield et la dernière fois que je suis monté sur cette scène, c’est pour Cégep en Spectacles! 

Mélanie rayonnait et les musiciens ont été excellents. La musique classique a quelque chose de magique. Elle nous transporte ailleurs. 

Et tout ça, sans se déplacer à la Place des Arts.

Si tu aimerais découvrir ce type de concerts, tu pourrais aller voir Alexandra Streliski. Clique ici pour l’achat de billets.

Lire l'article complet juste ici